Skip to content

Comment le digital accompagne le secteur du médicosocial ?

Contraintes alimentaires, renforcement des règlementations, budget à respecter, comment le digital accompagne le secteur du médicosocial ?

Avec ses 5 cuisines centrales, ses 3500 repas servis par jour, et des réglementations toujours plus renforcées, comment l’ADAPEI 79 gère-t-elle son service de restauration au quotidien ? Comment le digital accompagne le secteur du médico-social ?

Pour le savoir nos équipes ont donné la parole à Jérôme BROQUERE, le directeur de la filière restauration de l’ADAPAEI 79, à Joël PETOUREAU, Responsable de la production ainsi qu’ à Pauline DERVILLIER, secrétaire de la filière restauration de l’association.

 

L’élaboration du plan de menu et le respect des contraintes alimentaires dans le médicosocial

Dans le secteur du médico-social, certains patients sont amenés à respecter des régimes bien spécifiques et plus ou moins strictes. Ainsi, pour veiller au respect des contraintes alimentaires de ses convives, l’ADAPEI fait d’abord appel à une diététicienne qui élabore des trames de menu adaptées à chaque type de régime. Le digital permet d’enregistrer et de centraliser tous les recettes élaborées par la diététicienne dans une base commune. Grâce au digital, ces recettes sont réutilisables mais il est également possible de remplacer certains aliments afin que la trame de menu s’adapte parfaitement aux besoins de chaque convive.

« Par exemple, pour une personne diabétique, la solution permet d’enlever tout ce qui contient du sucre et de remplacer cela par des produits sans sucre »

Pauline DERVILLIER – secrétaire de la filière restauration 

 

Respecter la loi Egalim grâce au digital

En plus de devoir prendre en considération les contraintes alimentaires de ses convives, l’ADAPEI doit aussi faire face au renforcement des réglementations qui touche toute le branche de la restauration collective. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi Egalim, tous les établissements sociaux et médico-sociaux sont obligés d’intégrer dans leur menus au moins « 50% de produits de qualité et durables », dont « au moins 20% de produits biologiques ». Mais comment s’assurer que tous vos sites respectent bien cette réglementation ? Aujourd’hui le digital et la centralisation des données permettent de mesurer en quelques clics la part de produits frais bio, et locaux présents sur tous vos sites !

« Easilys peut nous sortir le pourcentage de produit frais et de produits bio locaux, ou circuit court, et on peut voir les statistiques par cuisine »

Jérôme BROQUERE – directeur de la filière restauration de l’ADAPAEI 79

 

La gestion de la restauration au quotidien

Approvisionner 5 cuisines centrales en quantité suffisante, c’est toute une organisation ! Et sans un bon outil de gestion, cela peut vite tourner au casse-tête, surtout lorsque des menus spécifiques viennent s’ajouter à la commande. Aujourd’hui, le digital est devenu indispensable dans le secteur du médico-social et accompagne quotidiennement l’ADAPEI 79 dans la gestion de ses approvisionnements. En effet, une fois que les menus, les effectifs et les grammages propre à chaque convives sont enregistrés dans un outils de gestion, toutes les cuisine centrales de l’ADAPEI y ont accès. Ensuite, à partir de ces informations, la solution génère automatiquement tout ce dont les sites ont besoins ! En générant les commandes à partir des grammages et des effectifs, le digital vous permet de commander au plus juste et de produire au plus juste. Ainsi, vous faites des économies et vous participez à la réduction du gaspillage alimentaire dans vos établissements.

« Si les informations sont correctement renseignées dans Easilys, quand on fait 3500 repas il y a moins d’1 kg de rabe sur l’ensemble des cuisines ! »

Jérôme BROQUERE – directeur de la filière restauration de l’ADAPAEI 79

 

Bientôt,

L’équipe EASILYS

NOTRE NEWSLETTER

Recevez gratuitement par email nos guides, actualités et nouveautés.